Village Expo (+33)3 72 47 10 60

Ingediag, les diagnostiqueurs du futur

Tablettes Lorraines - 26-12-2015
 
Fraîchement entré dans le  giron du groupe Urbavenir en novembre dernier, lnge­diag (nouvelle dénomination de C21 Énergie depuis l'acquisition par la SAS Urbavenir associée au groupe Mentor) entend s'afficher comme une référence en matière de diagnostic, d'expertise immo­bilière et d'études thermiques. Un marché juteux, du fait des obligations réglementaires en vi­gueur et surtout de celles à venir, où la société de,Maxéville pilo­tée par Nicolas Forcadette, son directeur technique, offre une approche basée sur un diagnos­tic qui s'engage sur ses résultats pour atteindre le but optimal d'une véritable·rénbvation intelli­gente des bâtiments. Le tout avec la force de frappe et le rayonne­ment d'un groupe aux solides fondations. 
"Le diagnostiqueur du futur, c'est celui qui sera capable de s'engager sur ses résul­tats au niveau de l'efficience énergétique notamment et qui permettra d'aboutir à une réelle rénovation intelligente des bâtiments." Nicolas Forcadette est le directeur technique d'lngediag (lng pour Ingénierie. E pour Énergie et Diag pour diagnostic) sait pertinemment que dans son univers du diagnostic, de
l'expertise immobilière et des études thermiques, les temps ne sont plus aux effets de mode, aux balbutiements des débuts où se sont engouffrés bon nombre de pseudos professionnels voyant là uniquement une manne de marchés porteurs et juteux. Les ré­glementations législatives sont là, les obligations et qualifications se veulent sont preuves de crédibilité et la forma­tion continue des collaborateurs (ingé­nieur énergéticien et autres) est indis­pensable pour faire face à ce marché mouvant et aux finalités environne­mentales (la transition énergétique) et sociétales (accessibilité aux personnes handicapées notamment) indéniables. «Le marché est énorme et le secteur commence peu à peu à s'épurer de ceux qui lui ont donné une mauva,se"réputa­tion», assure celui qui affiche plus de dix ans d'expérience dans ce domaine. La fin des «marchands de sapins» dans le domaine du diagnostic énergétique ? Peut-être à un certain niveau mais pas encore vraiment une certitude. Fran­chisé Expert-Home dans la première décennie des années 2000, Nicolas Forcadette est alors approché par la société maxévilloise C2iSanté en quête de diversification d'activités. C2i Énergie voit le jour en mars 2011.
 
Structure financière solide 
 
"Je travaillais essentiellement avec le portefeuille de C2iSanté mais ce n'était plus suffisant pour faire réellement tourner C2iÉnergie. Les marchés devenaient de plus en plus importants et une réo­rientation vers /es bureaux d'études et les marchés publics s'est opérée presque naturellement." Les marchés publics attribuent (souvent) des sommes im­portantes, "nous avons répondu à un marché de deux millions d'euros avec tout ce que cela peut engendrer." Ni­colas Forcadette comprend "qu'il lui faut une structure financière solide pour continuer à développer son entreprise."
La réponse vient alors d'Urbavenir. La SAS associée du groupe Mentor «sait traiter les expansions dlf; société» et elle voit dans l'acquisition de C2iÉ­nergie une nouvelle corde à son arc. "Du foncier à la conception en passant par la construction, la commercialisation et maintenant le diagnostic, Urbavenir affïche une force de frappe indéniable dans l'univers du bâtiment mais avec toujours la notion de taille humaine au niveau de ses filiales", assure Nicolas Forcadette. De cinq salariés, la structure, qui change de nom pour devenir lngediag, passe rapidement à douze "et nous sommes aujourd'hui de nou­veau en phase de recrutement." (voir encadré). Avec un chiffre d'affaires annoncé de 1,2 million d'euros, Ni­colas Forcadette entend atteindre rapidement les deux millions. Avec le rayonnement que lui apporte le groupe Urbarvenir, l'objectif devrait être facilement atteint.
 
Recrutement en cours...
 
Cinq salariés hier. Douze aujourd'hui, lngediag a une croissance en termes de collaborateurs indéniable. Une donne indispensable pour la nouvelle structure du groupe Urbavenir "histoire de pouvoir répondre aux marchés et aux demandes", assure Nicolas Forcadette, le directeur technique de la société basée sur le site Saint-Jacques Il de Maxéville. À l'instar d'autres secteurs, les difficultés de recrutement sont présentes dans ces domaines encore nouveaux du diagnostic et de l'expertise énergétique dans l'univers du bâtiment. Même si les formations évoluent "il est difficile de trouver les bons profils mais nous assurons naturellement une formation en interne. C'est indispensable."
Emmanuel Varrier

Contact

5 + 2 =